Mon rice cooker sait faire...la soupère soupe au chou !

Après ces quelques jours de pause et de réflexion, et grâce à vos avis pertinents et aimables commentaires, je me décide donc :

  • à laisser vivre l'incroyable mic-mac de ce blog protéiforme (autrement dit : "je poste ce que je veux, quand je veux !)
  • à me recentrer sur ce que je sais bien faire (oui, mais quoi au juste ?)
  • à accepter que la blogosphère a changé et que c'est comme ça et qu'on ne peut rien y faire, et que tant pis,
  • à faire croire à tout le monde que je réussi ma recette de guimauve à l'agar-agar à tous les coups (Pinocchio, si tu m'écoutes, appelle tonton tout de suite !)
  • à tenter l'impossible dans mon rice-cooker !

Merci donc à Maud (dont j'attends toujours le blog !!!), Débo, Manue, Sandrine, Laurence, et Lovepash pour leurs précieux conseil de non-positionnement.

N'écoutant que mon envie d'aventure, j'ai donc tenté de vous faire une soupe au chou au rice cooker.

Et bien, vous allez me croire ou pas, ça marche et c'était drôlement bon. J'attends vos tests pour valider la recette.

Il vous faudra :

- un rice cooker en état de marche

- environ 350 gr de chair à saucisse

- un quart de chou vert émincé

- 2 courgettes émincées

- 1 oignon émincé

- de l'ail (surgelé de chez Picard, ça marche - commentaire spéciale dédicace pour Maud)

- une demi cc d'origan

- une demi cc de thym

- une pincée de piment d'espelette

- 700ml d'eau

- 1 cube de bouille de volaille

- 1/2 bouillon Kub'Or

- 1 CS d'huile d'olive

Et après avoir trouvé tout ça, qu'est-ce qu'on fait ?

On branche son rice cooker et on l'allume. On attend 2 minutes qu'il chauffe, avec 1CS d'huile d'olive dedans. 

Etape 1 : on fait revenir quelques minutes l'oignon émincé et l'ail pour l'attendrir avant de mettre à brunir dedans la chair à saucisse. Important : séparer les paquets avec la spatule (en bois la spatule, faut pas rayer !!).

Etape 2 : on ajoute les légumes, donc, si vous suivez, le chou et la courgette et on fait revenir pendant 3 à 5 minutes, selon la violence de votre appareil.

Etape 3 : on ajoute l'eau, les cubes, les herbes, on ferme le couvercle et on redémarre un cycle.

Quand c'est fini : soit on passe à table, soit on laisse le gentil Rice Cooker faire son job de maintient au chaud.

Si vous trouvez que la soupe est trop liquide, vous pouvez retirer le couvercle pendant la cuisson, mais, là, un conseil, faut avoir une hotte performante...

Crash-test-dégustation de la LoveFamily : 10/10 - mention à refaire !


Je vide mes placards et je trouve ... Un sachet de lentilles vertes bio !

Déménagement - 17 jours ! Hors de question de déménager mon garde-manger. Mission : tout manger d'ici là et faire le minimum de courses. Interdiction donc de stocker. Par contre, le mot d'ordre : u-ti-li-ser tout ce que j'ai sous la main.

Cela va demander un peu de créativité, beaucoup de simplicité et je ne garantis pas l'aspect parfaitement équilibré et diététique des deux prochaines semaines, mais on fera pour le mieux.

On commence ce midi avec...une boîte de lentilles vertes bio (pas des en-boîte, des bien sèches !)

L'objectif : une sorte de petit salé aux lentilles.

Avec deux petites morteau déjà cuites, un bocal de sauce napolitaine, deux carottes plus très en forme qui traînaient au fond du bac à légume, de l'eau et mon rice-cooker-qui-sait-tout-faire, l'affaire fut dans le sac grâce à cette bonne vieille recette déjà postée par ici il y a quelques années.

Si vous avez un rice-cooker, je vous invite à tester sa versatilité pour y faire cuire autre chose que du riz, c'est bluffant...


Mon rice cooker sait tout faire !

Rice_cooker_1

Le rice-cooker est un ustensil totalement indispensable.

D'abord, parce que cela fait un riz merveilleux, a-bso-lu-ment sans surveillance...ce qui n'est pas rien...mais aussi, parce que c'est un outil merveilleusement versatile et dans lequel on peut faire tout un tas de très bonnes choses..tout aussi a-bso-lu-ment sans surveillance.

Exemple, ma recette de 'Parfaites lentilles à la tomate et aux lardons'.

Il vous faut :

  • un rice-cooker
  • 2 tasses de lentilles
  • 4 tasses d'eau
  • 2 cubes de bouillon
  • 1 paquet de lardons fumés
  • 2 carottes coupées en rondelles
  • 1 branche de céléri émincée
  • 1 boîte de sauce tomate (napolitaine ou autre, ou tout simplement de la pulpe...tout fonctionne !)
  • éventuellement une gousse d'ail (si vous voulez vraiment vous donner l'impression d'avoir fait la cuisine !)

Le tour de main est extrêmement compliqué ! Tout mettre dans le rice-cooker. Mélanger un peu avec une grande cuiller en bois. Poser le couvercle. Appuyer sur le bouton pour mettre tout ça en position cuisson. Aller faire autre chose. Quand ce sera cuit, votre rice-cooker se mettra automatiquement en position 'garde au chaud', et il n'y aura plus qu'à passer à table.

En plus, énorme accomplishment diététique : du fer, du fer, du fer...et depuis qu'on nous rabâche les oreilles avec les légumineuses....