Les Rois se mangent en couronne

Tat 2
Il est tard mais ça c'est fait !

La couronne des rois attendra sous son torchon que la petite famille émerge demain matin, car oui, nous, la Lovefamily, nous tirons les rois au petit dej !

Le Cooking Chef et son pétrin ont donc bossé ce soir pour confectionner cette jolie couronne.

Ingrédients :

- 50ml de lait tiède

- de la levure de boulangerie (laisser prendre avec le lait à 37° pendant 5 mn)

- 300gr de farine

- 60gr de sucre

- 2 oeufs

- 1CS de rhum

- 1CS d'eau de fleur d'oranger

- 1cc de sel

Petrir 5 bonnes minutes.

Ajouter 100gr de beurre à température ambiante et pétrir une vingtaine de minutes.

Laisser reposer 1h30. La pâte a l'air trop liquide mais pas de panique, après 1h30 elle devient bien élastique et va se défaire du bol très facilement.

Mettre dans un moule à charnière type baba et laisser à nouveau reposer 1h30 en oubliant pas d'y planquer la fève.

Chauffer un four à 180° - Battre un oeuf avec du lait et du sucre pour badigeonner la couronne. Enfourner et réduire à 160° - Laisser dorer 25 minutes.

Démouler - laisser reposer et refroidir sur une grille avant de vous jeter dessus.

On peut rajouter du sucre et du sirop. Nous on préfère nature. Dans la vraie recette, il y a quantité de fruits confits. Nous on adore pas. Donc j'ai zappé.

Que dire ? Ca change de la frangipane/pâte feuilletée dont tout le monde ne raffole pas finalement, surtout après 2 semaines d'agapes, quand ça commence un peu à tirer au niveau du pantalon...

Cette version (de Provence je crois) a le mérite de donner meilleure conscience. Chez moi, elle a ses adeptes.

Alternative : La version couronne des rois de la bonne Maison Picard. Imbattable rapport qualité prix. Décongélation express en 30mn à température ambiante. Une tuerie. En plus cette année, les fèves sont adorables. Des petites matriochkas toutes mimis. Planquez l'emballage. Ca fera le meilleur effet.


Pasta-Bolognaise 100% home made...avec l'aide du Cooking Chef et de la machine à pâtes

Les machina ont fonctionné à plein régime ce soir.

Aux manettes pour une bolognese de fin de week-end : le cooking chef, qui s'en est remarquablement tiré.

Et pour les spaghetti maison, la machine à pâtes Créativ' de Lagrange.

Pendant que le cooking-chef prépare la bolognese tout seul comme un grand, la machine à pâte extrude de beaux spaghettis frais.

La bolognese au Kenwood Cooking Chef (mais avec une bonne sauteuse et une cuillère en bois, ça marche très bien aussi, encore mieux si vous trouvez quelqu'un à réquisitionner pour tourner à votre place) :

  • placer une pleine barquette d'allumettes fumées dans le bol du cooking chef avec le mélangeur, et remuer sur mélange 1 et 140° pendant 8 minutes
  • ajouter l'équivalent de deux beaux oignons frais ou surgelés et continuer de cuire pendant 5 minutes
  • ajouter l'équivalent de deux belles carottes émincées (mon truc : les baby-carottes déjà épluchées que l'on trouve au rayon salade, découpées en petites rondelles)
  • ajouter deux branches de céleri émincées
  • continuer à faire cuire, toujours sur mélange 1 pendant 5 minutes
  • ajouter la viande hachée (du boeuf ou un mélange 50/50 boeuf et veau - perso, je décongèle 4 steacks hachés non pressés de chez Picard pour une viande qui ne dépasse pas 8% de matière grasse)
  • tout en laissant l'appareil continuer à mélanger et cuire, ajouter deux boîtes de pulpe de tomate (2x400 ou de tomates cuisinées)
  • ajouter des herbes (origan, thym) et deux feuilles de laurier
  • ajouter 1 demi-verre de vin rouge
  • ajouter une pincée de piment d'Espelette (ou de cayenne si vous aimez les plats relevés)
  • laisser bouillir 5 minutes avant de réduire sur 95° et de programmer l'appareil pour 40 minutes.

Pendant ce temps, les spaghettis :

  • 500gr de semoule très fine
  • 190gr d'eau
  • une 1/2 cc de sel

Pas d'oeufs pour cette recette de pâtes fraîches, car le principe veut que l'on ne rajoute pas une source de protéine dans les pâtes qui sont accompagnées d'une sauce à base de viande.

Pétrir puis laminer et extruder.

Faire cuire dans une grande quantité d'eau salée et portée à ebullition - 5 minutes maxi.

Servir.

Bolo-2
C'est incomparablement meilleur que tout ce qu'on peut trouver déjà à moitié préparé dans le commerce. La quantité de sauce bolognese réalisée permet d'en congeler une moitié pour une autre fois.

L'intérêt de cette recette est qu'on peut toujours en avoir les ingrédients sous la main, à condition de travailler des steacks de boeuf ou veau surgelés.

Sinon, que dire de la machine à pâte de Lagrange ? Elle est chère et bruyante. Pour le reste, cela permet de faire tagliatelles et spaghettis sans en mettre partout et en déléguant aux enfants. Une vingtaine de minutes suffisent pour 700gr de pâtes fraîches. C'est Trish Deseine (encore, elle, très en vedette par ici ce week-end...) qui m'en a convaincu. Elle écrivait dans son premier livre, que ce n'était guerre plus long de faire ses pâtes soi-même que d'aller en acheter chez l'épicier. C'est vrai, et surtout, bien meilleur marché (si on oublie le prix de la machine tout de même).


Gâteau moelleux au chocolat au Cooking Chef : recette optimisée

Les gars qui ont écrit et/ou traduit le bouquin de recette vendu avec le Cooking Chef ont du boire. 

Ils te mettent des ingrédients que tu ne sais jamais quand intégrer à la recette vu qu'ils n'en parlent plus jamais dans le corps de la recette. Ils se trompent carrément sur les dosages. Mais pas un peu, hein...bref la honte totale vu le prix de l'appareil.

Bref, il vaut mieux savoir cuisiner un peu avant de se lancer. Sinon, surprise ! (quelque chose qui ne m'est jamais arrivé avec le thermomix ceci dit en passant, avec lequel même un singe qui sait lire peut faire quelque chose de tout à fait réussi).

Bref, voici ma version du moelleux au chocolat.

Dans la recette du livre, tu es censé avoir un type à côté de toi qui fait la plonge, car à les écouter, tu dois utiliser : le batteur souple, le batteur K, et le fouet. Inutile de sortir le batteur souple. Le K et le fouet suffisent amplement.

Ensuite, ils vous font faire le mélange gâteau chocolat d'abord et les oeufs en neige après. Hors tout le monde sait qu'il est plus facile de nettoyer son bol après de simples blancs qu'après du chocolat/oeuf/beurre/sucre, etc.

Donc je vous propose la séquence suivante :

  • séparez 4 jaunes de 4 blancs. Mettre les blancs dans le bol avec une pincée de sel et le fouet et monter en neige.
  • Réservez, et rincez vite fait votre bol.
  • cassez une tablette de chocolat noir en morceaux et faire fondre 8 minutes à 50° avec le batteur K.
  • Ajoutez 175g de beurre en morceau (inutile de ramollir) entre la température du bol et le fouet, ça fond comme neige au soleil. Laisser tourner sur vitesse 4 et à 40°.
  • Ajoutez les jaunes et le sucre (environ 90g contre les 175g de la recette dont on ne sait pas quoi faire suffisent amplement, étant donné le sucré déjà contenu dans le chocolat)
  • Ajoutez 125gr d'amandes en poudre
  • Ajoutez 175g de farine et un sachet de levure chimique
  • Remettre les blanc dans l'appareil au chocolat ainsi obtenu et mélanger délicatement sur vitesse min pour les incorporer.
  • Beurrez un moule et mettre à cuire 30 minutes à 180°

Photo imminente.


Panne d'électricité : je vide le frigo et le congélo en 1 heure 30 chrono !

C'est la grande purge.

10 heures sans électricité...j'ai beau avoir confiance en l'étanchéité thermique de mon Liebherr, j'ai tout de même l'intention de vider frigo et congélo dans les prochaines heures, afin de ne pas risquer la prolifération bactériologique. En ces temps de gastro qui rode, autant ne pas aggraver notre cas...

 A l'heure où je vous parle, un excellent filet de boeuf en croûte est sur les starting blocks sur son tapis de papier sulfurisé pour aller bronzer au four pendant une petite heure et demi.

Ce qui me laisse le temps de faire fonctionner à plein mes arpettes-en-cuisine préférés : Mr Cooking Chef and Mr Thermomix. 

1heure30 pour cuisiner un max de ce que j'ai sous la main. Créativité. Rapidité....

Plat 1 : une tarte aux poireaux au thermomix (mais un robot normal fait très bien l'affaire pour cette recette, car pas besoin de la fonction chauffage). La pâte est prête à dérouler. Pour liquider, poireaux, crème fraîche, lardons, oeufs.

Plat 2 : gratin de courgettes au jambon. Un vieux "hit" de par ici. Pour liquider courgettes, lait, dés de jambon, vache qui rit.

Plat 3 : sauté de veau chasseur (recette du dos de la boîte de sauté de veau Picard) au Cooking Chef. Pour liquider le sauté de veau surgelé (viande pas cuisinée), les oignons surgelés, les champignons de Paris surgelés.

Nota : cette recette se réalise aussi biensûr très bien dans une cocotte tout à fait standard, si tant est que votre main puisse tourner régulièrement une cuiller en bois.

  • Mettre deux CS d'huile d'olive dans le bol du Cooking Chef.
  • Faire revenir 100 gr de lardons et le sauté de veau encore congelé pendant 5 mn à thermostat 140°, Mélange 3 (car sinon, comme les morceaux de viande sont un peu gros et un peu durs, ça fait dérailler le bol..)
  • Ajouter 250 gr d'oignons émincés (surgelés) et continuer à faire revenir 5 mn.
  • Ajouter 2CS de farine et mélanger 1 minute sur Melange 1.
  • Revenir sur Mélange 3 et ajouter 2dl de vin blanc et 4 dl d'eau ainsi qu'un demi bouillon Kub.
  • Couvrir
  •  Ajouter 450gr de champignons de Paris et des herbes (moi, j'avais du persil).
  • Porter à ébullition. 
  • Ensuite, réduire sur environ 90° et cuire sur mélange 3 pendant une heure. Laisser réduire en laissant le clapet du couvercle ouvert pendant le dernier quart d'heure de cuisson. 

Je mentirais en disant que j'ai tout liquidé. Mais c'est déjà pas mal, et j'ai de quoi voir venir jusqu'à mardi soir côté dîners....


Salmon Chowder (sorte de "blanquette" de saumon) au Cooking Chef

Voici une recette adaptée de celle de papesse Martha à réaliser au Cooking Chef, ou dans votre cocotte avec votre cuiller en bois et vos bras si vous n'êtes pas équipée de cet adjoint en cuisine aussi pratique que hors de prix.

Ingrédients :

- 1 oignon rouge (émincé)

- 3 pommes de terre (en petits cubes)

- 3 carottes (en jolies rondelles)

- 1 sachet de court bouillon

- un bon gros morceau de beurre (genre 30gr)

- 4 filets ou pavés de saumon frais ou surgelés mais décongelés.

- de l'eau

- sel poivre.

Ensuite : 

  1. Adapter l'outil mélangeur (pas le souple, l'autre)
  2. Faire fondre le beurre - 140° - mélange 1.
  3. Ajouter l'oignon et faire revenir  - 120° - mélange 1 - pendant 6 minutes
  4. Ajouter les légumes émincés puis le bouillon (environ 2,5 litres) et porter à ébullition - 140° - mélange 2
  5. Quand la température atteint à nouveau 110° - régler sur 15 minutes - mélange 3 pour faire cuire les légumes.
  6. Ajouter le saumon coupés en bouchées et faire cuire environ 3 minutes.
  7. On peut rajouter une cuillère à soupe de crème - perso j'ai oublié et ce n'est pas plus mal.
  8. Servir dans des assiettes à soupe.
  9. Souffler.
  10. Manger.